03 juin 2008

Elodie est morte

Elodie est morte le 12 aout 1982. La nature l'avait déclarée morte, elle est née morte, morte-née. Rideau. Mais le centre hospitalier de Chateauroux en a décidé autrement, ce 12 aout 1982. Contre la nature, contre l'avis même des parents d'Elodie, le centre hospitalier de Chateauroux a décidé de s'ériger en Dieu, et de ramener à la vie cette enfant morte. Alors le centre hospitalier de Chateauroux a prodigué des soins au petit cadavre, jusqu'à refaire partir le coeur. Mais pas le cerveau. Aujourd'hui, Elodie a pratiquement 26 ans.... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 23:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

02 juin 2008

La nostalgie de l'ordre

François Fillon, qui a été fort cavalièrement accueilli lundi, dans un lycée parisien, dans lequel il s'était déplacé en compagnie de Xavier Darcos et Rachida Dati (mais non, ce n'était pas une provocation, enfin, quel mauvais esprit avez-vous), a déclaré : La police est là pour faire régner l'ordre, les manifestations ne sont pas une façon de régler les sujets". Admirez avec quelle adresse Monsieur le premier ministre de la France justifie la répression policière, et relisez avec moi : "La police est là pour faire régner... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2008

Ni pute, ni soumise, ni maligne.

Les méandres du net m'ont conduit jusqu'à l'espace d'expression personnel d'une internaute, et dans cet espace, j'ai trouvé cet article, relatif au busing. Le busing ? Koi t'est-ce que ? C'est une méthode que veut expérimenter Fadela Amara, et qui consiste à ne plus laisser le libre choix de l'école de leurs enfants aux parents, mais au contraire, de le déterminer administrativement, en fonction de critères comme l'origine ethnique et la catégorie socio-professionnelle des parents et des enfants. Si, si, je vous assure. L'objectif... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 14:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2008

Salope !

Les femmes nous sont inférieures, et nous sont soumises. C'est le Tribunal de Grande Instance (prononcer "Té-Gé-I") de Lille qui nous le confirme. Et qui nous apprend, par la même occasion, que le fait d'être vierge pour une femme constitue une "qualité essentielle". Ouahou. Reprenons : Le fait d'être vierge constitue une qualité essentielle. Donc, avec le mauvais esprit qui me caractérise, j'en déduis que le fait d'être non vierge constitue un défaut essentiel. Je suis informaticien, aussi, et des fois, j'ai un... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 22:08 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2008

Johannesburg : flambées racistes

"Flambées racistes". C'est joli, comme jeu de mot, non ? Et j'ai mis ça dans "fumées noires", aussi. J'ai trouvé que ça sonnait bien. Ah, mais vous vous demandez probablement pourquoi je suis si heureux de ces jeux de mots crétins ? C'est à cause de cette photo : Voir ici pour les explications. Oui, évidemment, "fumées noires", "flambées racistes", sur un blog qui porte comme titre "enfumer tue", c'est un peu facile, hein. Ca l'est visiblement moins que de mettre le feu à un être... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 22:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2008

Graindorge : LE camembert

Je suis Normand. C'est sans doute à cela que je dois mon caractère, à la fois fort et bienveillant. Il y a deux sortes de camemberts : les camemberts GRAINDORGE, et les camemberts qui n'ont de camembert que le nom. GRAINDORGE se bat depuis des années contre les grosses marques, les mastodontes du camembert industriel, comme Président, et tous les autres, afin de garantir un aspect fondamental de la fabrication du camembert digne de ce nom, qui conditionne l'attribution du label "APPELLATION CAMEMBERT D'ORIGINE CONTROLEE" :... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2008

Murs blancs = peuple muet

J'ai pris cette photo sur un des murs de la ville ou je réside en semaine, pour raisons professionnelles. La mauvaise nouvelle, c'est qu'elle est sur mon téléphone portable, et que je n'ai pas la fonction bluetooth sur mon ordinateur, donc je mettrai la photo dés que possible. J'ai bien fait de la prendre, la photo, parce que le mur a été nettoyé depuis.EDIT du 15/05 : Voilà, je l'ai retrouvé, ce fichu cable. Voici donc le tag en question :   Alors, un petit malin, dans un but revendicatif évident, dont la profondeur... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 14:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2008

Laissez parler Jean-Marie Le Pen

Je ne l'aime pas. Je n'aime pas ses idées, je n'aime pas son mouvement, je n'aime pas son parti. Je ne lui reconnais qu'une qualité : son bagou, sa faculté à avoir réponse à tout, toujours. Je comprends qu'on puisse se laisser piéger par ses discours. Les chambres à gaz, niées par les négationnistes, sont une réalité historique, et je me souviens avoir été choqué, lorsque j'étais enfant, par la vision du téléfilm "Holocaust". Ce tri, fait par les Allemands à l'arrivée des trains de "marchandises" dans les camps,... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2008

Faut-il refaire Mai 1789 ?

Mai 68 était une petite révolte d'étudiants privilégiés, qui voulaient avant tout pouvoir fumer du cannabis légalement et faire l'amour sans entrave. C'était une revendication ma fois fort légitime, dont j'ai bien profité dans ma jeunesse pour la première partie, et dont je continue à profiter pour la seconde, même si j'avais deux ans et demi en mai 1968. Mais ce qui se profile à l'horizon n'a rien à voir avec 1968 : la déstabilisation mondiale, économique et politique, la crise alimentaire contre laquelle personne ne fera rien, au... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 18:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2008

Un gars, une fille.

Le gars est un gars : il aime les voitures, les jeux vidéos, il n'aime pas mettre le couvert ni débarasser, il n'aime pas parler de ses sentiments, il est casse-cou et très intériorisé ; avec une vie mentale, qu'il peut vivre en parallèle de sa vie réelle. Je sais comment il fait, je fais la même chose, et mon père aussi. C'est de famille. La fille est une fille : elle est précieuse et bavarde, elle adore les bijoux, les poupées, elle adore s'habiller en rose, elle adore se maquiller, elle trouve toujours quelque chose à dire, elle... [Lire la suite]
Posté par Maldoror à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :